Éducation, Livres

Grandir avec ses émotions, de Clarisse Gardet

Colère, peur, tristesse, jalousie… Les émotions des enfants, petits ou grands, nous laissent souvent démunis.  Cet ouvrage aide parents et enseignants à comprendre les enfants et à adopter la bonne posture. Il montre aux adultes combien leurs états affectifs interfèrent dans leurs relations avec les plus jeunes.

Je tiens tout d’abord à remercier la maison d’édition « Le Livre de Poche » pour l’envoi de ce livre. Passionnée par l’éducation bienveillante et tout ce qui concerne la parentalité, j’ai adoré ce livre.

Il est divisé en 3 parties avec en premier les éléments pour comprendre le processus des émotions, des informations sur la maturité et la santé émotionnelle. En deuxième, l’auteure nous présente les bases de l’équilibre émotionnel en nous disant de faire confiance à l’intelligence du corps et nous propose des exercices pour faire face aux moments de crise émotionnelle. La troisième partie enfin est centrée sur la méditation pour apprivoiser les émotions.

GrandirAvecSesEmotions

En plus d’être une mine d’informations pour des parents démunis devant les crises de leurs enfants, ce livre propose aussi toute sorte d’exercices ludiques pour aider l’enfant (à partir de 5 ans) à comprendre ses émotions.

 

Alors bien sûr, je n’ai pas choisi ce livre au hasard, puisque je suis totalement d’accord avec tout ce qu’il nous apporte. Ayant déjà lu beaucoup de choses sur le sujet, je n’ai pas été surprise par cet ouvrage. Par contre, je le trouve très bien écrit pour être le livre de chevet parfait de tous les parents.

« L’enfant n’est pas capable de réguler ses émotions ni de s’apaiser seul. Lorsqu’il est submergé par une sensation forte, il n’est pas en mesure de comprendre ce qui lui arrive et, selon l’intensité, il est troublé voire terrifié »

 

Il est souvent rappelé dans ce livre que ce que les parents appellent « caprice » n’est en fait dû qu’à l’immaturité du cerveau de l’enfant qui est incapable de gérer ses émotions et qui réagit souvent de façon excessive car il ne sait pas comment faire autrement. Il faut donc l’accompagner et non l’accabler. Il ne faut pas réprimer ses émotions que ce soit pour les adultes ou les enfants, mais les laisser aller. L’important est de s’écouter soi-même et ses émotions.

 

« Les enfants élevés dans le respect sont beaucoup plus respectueux et attentifs aux autres »

 

J’ai aimé cette lecture qui est intéressante, claire et bien documentée. Elle pointe le doigt sur le fait que l’accompagnement des parents doit être bienveillant et empathique et je pense effectivement que c’est la base de la parentalité : pouvoir se mettre à la place de son enfant et le comprendre.

 

« Lorsqu’une émotion est trop forte, il arrive que notre cerveau ne soit plus en état de fonctionnement habituel, ce qui explique que nous agissons parfois dans un réflexe de survie, sans aucun discernement. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s